fbpx

Porte-clé capteur de rêves.

$5.00

Bien que l’utilisation des capteurs de rêves soit aussi répandue dans le monde entier, leur origine est américaine. Les indiens américains Ojibwe – peuple qui vivait dans la région des Grands Lacs américains et aussi au Mexique – ont eu une très forte relation avec les rêves et pour cela, ils ont développé les capteurs de rêves (traduit de l’anglais : Dreamcatcher).

Les indiens de cette tribu croyait qu’à la tombée de la nuit, lorsque nous nous endormons, l’air de notre chambre se remplit de rêves, bons et mauvais. Même les cauchemars étaient considérés comme positifs par les indiens parce qu’ils servaient aussi de courroie de transmission des messages du Grand Esprit. Le problème est qu’à côté de nos rêves, les mauvais rêves et les énergies négatives qui ne sont pas les nôtres, mais qui nous sont envoyés pour nous faire du mal. C’est à ce niveau que commence la fonction des capteurs de rêves : ils permettent de séparer les mauvais rêves et les énergies négatives de nos rêves qui ne nous sont pas bénéfiques. Les capteurs de rêves sont faits avec un écheveau de fil de couleur avec un cercle au milieu. Les bons rêves savent exactement où passer, au centre du trou du capteur, tandis que les mauvais rêves et les énergies négatives sont piégés dans l’enchevêtrement de fils. Quand les premiers rayons du soleil apparaissent, ces mauvais rêves disparaissent.

Les plumes coincées dans les capteurs de rêves ont aussi une signification : les premiers capteurs fabriqués étaient faits de plumes de hibou (qui apportent la sagesse) ou d’aigle (qui apportent le courage) à celui dort dans l’enceinte où est placée le capteur.

Dimension: 1 1/4″ Diamètre

Effacer

Description

Bien que l’utilisation des capteurs de rêves soit aussi répandue dans le monde entier, leur origine est américaine. Les indiens américains Ojibwe – peuple qui vivait dans la région des Grands Lacs américains et aussi au Mexique – ont eu une très forte relation avec les rêves et pour cela, ils ont développé les capteurs de rêves (traduit de l’anglais : Dreamcatcher).

Les indiens de cette tribu croyait qu’à la tombée de la nuit, lorsque nous nous endormons, l’air de notre chambre se remplit de rêves, bons et mauvais. Même les cauchemars étaient considérés comme positifs par les indiens parce qu’ils servaient aussi de courroie de transmission des messages du Grand Esprit. Le problème est qu’à côté de nos rêves, les mauvais rêves et les énergies négatives qui ne sont pas les nôtres, mais qui nous sont envoyés pour nous faire du mal. C’est à ce niveau que commence la fonction des capteurs de rêves : ils permettent de séparer les mauvais rêves et les énergies négatives de nos rêves qui ne nous sont pas bénéfiques. Les capteurs de rêves sont faits avec un écheveau de fil de couleur avec un cercle au milieu. Les bons rêves savent exactement où passer, au centre du trou du capteur, tandis que les mauvais rêves et les énergies négatives sont piégés dans l’enchevêtrement de fils. Quand les premiers rayons du soleil apparaissent, ces mauvais rêves disparaissent.

Les plumes coincées dans les capteurs de rêves ont aussi une signification : les premiers capteurs fabriqués étaient faits de plumes de hibou (qui apportent la sagesse) ou d’aigle (qui apportent le courage) à celui dort dans l’enceinte où est placée le capteur.

Informations complémentaires

Couleur

Beige, Vert, Rosé

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Porte-clé capteur de rêves.”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *